Poem of the day

Fidèle
by Paul Éluard (1895-1952)

Vivant dans un village calme
D’où la route part longue et dure
Pour un lieu de sang et de larmes
Nous sommes purs.

Les nuits sont chaudes et tranquilles
Et nous gardons aux amoureuses
Cette fidélité précieuse
Entre toutes: l’es poir de vivre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.