Poem of the day

Chanson (“Qui veult avoir liesse”)
by Clément Marot (1496-1544)

Qui veult avoir liesse
Seulement d’un regard,
Vienne veoir ma maistresse,
Que Dieu maintienne, et gard:
Elle a si bonne grace,
Que celluy qui la veoit,
Mille douleurs efface,
Et plus, s’il en avoit.

Les vertus de la Belle
Me font esmerveiller.
La souvenance d’elle
Faict mon cueur esveiller.
Sa beaulté tant exquise
Me faict la mort sentir;
Mais sa grace requise
M’en peult bien garantir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *